Strict Standards: Non-static method RSMediaGalleryHelper::parseParams() should not be called statically, assuming $this from incompatible context in /home/gestasso/www/clients/www6516/plugins/system/rsmediagallery/rsmediagallery.php on line 94

Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/gestasso/www/clients/www6516/plugins/system/rsmediagallery/rsmediagallery.php on line 100
Bilan énergétique des Hautes Alpes

Strict Standards: Non-static method RSMediaGalleryHelper::parseParams() should not be called statically, assuming $this from incompatible context in /home/gestasso/www/clients/www6516/plugins/content/rsmediagallery/rsmediagallery.php on line 61

Bilan énergétique des Hautes Alpes

Le bilan énergétique du département des Hautes-Alpes a été réalisé en 2013 dans le cadre de la mise en place du Plan Climat Energie Territorial du Conseil Général.
Il décline à l'échelle départementale les orientations du Schéma Régional climat air Energie, elles-mêmes mise en oeuvre des orientations européennes à 2020 et 2050.

Le scénario "ambitieux" vise l'atteinte de ces objectifs (3X20 à l’horizon 2020, Facteur 4 à l’horizon 2050).

Il prévoit notamment une division par deux du contenu carbone de l’électricité en 2050 grâce au développement de la production d’électricité de source renouvelable.

Le potentiel d'augmentation de la production d'électricité renouvelable dans les Hautes-Alpes entre 2010 et 2020 est de 40 %.

Il permet une diminution de la consommation d'électricité (de 84 ktep en 2007 à 73 ktep en 2050) et un transfert sur de l'électricité renouvelable (produite localement).

 

evolution-conso-2050-en-05

La production totale d’énergies renouvelables dans les Hautes Alpes représentait déjà en 2007 plus de 50% de la consommation finale du territoire, grâce à des ressources importantes en bois et en hydroélectricité (cependant, l’électricité et le bois produits ne sont pas intégralement consommés localement).
La projection des tendances d’évolution à 2050 met en évidence le fait que les Hautes-Alpes ont les capacités de produire davantage d’énergie qu’elles n’en consomment.

scenario-energetique

ouvrir-le-document

 

La consommation d'électricité a d'ailleurs stagné en France en 2013.

Rappel des objectifs

Les objectifs internationaux et nationaux
Le cadre français de la politique de lutte contre le changement climatique s’appuie sur deux objectifs chiffrés et temporels :
- Réduire de 20% les émissions de GES en 2020
Cet objectif découle de l’adoption en 2008 par l’Union Européenne du paquet « énergie-climat » ou objectif « 3 X 20 » visant à réduire à l’horizon 2020 les émissions de GES de 20 %, d’améliorer l’efficacité énergétique de 20% et de couvrir 20% des consommations d’énergie par les énergies renouvelables (objectif porté à 23% pour la France par les lois Grenelle).
- Diviser par 4 les émissions de GES à l’horizon 2050 (« facteur 4 », soit une réduction de 75%) par rapport à leur niveau de 1990
Cet objectif est le cap qui a été fixé pour les pays développés lors de la signature du protocole de Kyoto et a été repris par la France dans la loi POPE (Loi de Programmation sur la Politique Energétique) de 2005.
Les objectifs régionaux
Le SRCAE : objectifs en matière de maîtrise des consommations et de diminution des émissions de GES à l’horizon 2020.
- Réduire les consommations finales d’énergie, en limitant le recours aux énergies fossiles très émettrices de GES.
- Consommation finale par habitant : -19% en 2020, et -33% en 2030
- Développer les énergies renouvelables
- Couverture de la consommation finale par des énergies renouvelables : 18% en 2020 et 27% en 2030
- Réduire les émissions de GES
- Diminution des émissions de GES : -18% en 2020 et -33% en 2030