Strict Standards: Non-static method RSMediaGalleryHelper::parseParams() should not be called statically, assuming $this from incompatible context in /home/gestasso/www/clients/www6516/plugins/system/rsmediagallery/rsmediagallery.php on line 94

Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/gestasso/www/clients/www6516/plugins/system/rsmediagallery/rsmediagallery.php on line 100
Interconnexion en Italie

Strict Standards: Non-static method RSMediaGalleryHelper::parseParams() should not be called statically, assuming $this from incompatible context in /home/gestasso/www/clients/www6516/plugins/content/rsmediagallery/rsmediagallery.php on line 61

Interconnexion avec l'Italie

RTE nous avait toujours juré que l'interconnexion entre la France et l'Italie via la Haute Durance n'était pas à l'ordre du jour et que les réseaux (de voltages différents) ne le permettaient pas.

Pourtant, ce sera chose faite dans un proche avenir : la compagnie italienne ENEL vient de déposer devant la Commission Européenne un projet d'interconnexion des réseaux français et italiens en prolongeant la ligne existante à 130 000 volts depuis Cesana (en amont de Sestrières) jusqu'à Briançon.
Ce projet baptisé E 135, est présenté dans la liste des projets susceptibles d'être désignés « d'intérêt commun », auquel cas il sera éligible à financements européens...

Quand nous disions que RTE prenait les Hauts Alpins pour des « crétins des Alpes », en voici une confirmation supplémentaire !

Ce projet s'intègre dans une démarche beaucoup plus vaste : le développement des interconnexions est une priorité de l'Europe. Pour faire face aux besoins existants, ces interconnexions devraient augmenter de 40% d'ici 2020 et les réseaux poursuivront leur développement de manière exponentielle dans les décennies à venir.

D'ici 2050, la part de l'électricité va quasiment doubler (prévisions de la Commission Européenne – feuille de route Energie-horizon 2050). Au minimum, ce sont 1700 milliards d'euros qui seront investis, en Europe, dans les réseaux et les systèmes informatiques permettant de les gérer au cours de cette période. C'est l'une des orientations majeures des années à venir (pour limiter les gaz à effet de serre mais aussi, répondre à l'arrivée de l'électricité d'origine renouvelable – solaire, éolienne, biomasse, etc.). A terme, l'Europe sera interconnectée avec le Maghreb (par liaison sous marine) pour importer l'électricité produite en Afrique du Nord.
Que nous le voulions ou non, c'est une réalité que nous devons prendre en compte et avec laquelle composer !

EDF et RTE sa filiale, participent depuis très longtemps à l'élaboration des stratégies de demain... Pourquoi croyez-vous que M. D. Maillard, le président de RTE est devenu en 2012, président de VLPGO ?
Cette organisation (Very Large Power Grid Operators) regroupe les 14 plus grands gestionnaires de réseaux électriques au monde. Ils représentent 70 pour cent de la demande en électricité mondiale et transportent de l'électricité pour 3 milliards de consommateurs.
Ces membres se sont engagés à investir près de 700 milliards de dollars dans le développement du réseau de transport d'électricité mondial sur les dix années à venir...

Et vous croyez que le projet Haute Durance est toujours un projet local ? Libre à vous de continuer à fermer les yeux !

ensavoirplus