Strict Standards: Non-static method RSMediaGalleryHelper::parseParams() should not be called statically, assuming $this from incompatible context in /home/gestasso/www/clients/www6516/plugins/system/rsmediagallery/rsmediagallery.php on line 94

Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/gestasso/www/clients/www6516/plugins/system/rsmediagallery/rsmediagallery.php on line 100
Un projet surdimensionné

Strict Standards: Non-static method RSMediaGalleryHelper::parseParams() should not be called statically, assuming $this from incompatible context in /home/gestasso/www/clients/www6516/plugins/content/rsmediagallery/rsmediagallery.php on line 61

Un projet surdimensionné

L'étude RTE de croissance de la consommation électrique future (issue des 2 années de concertation des acteurs économiques locaux, des élus, des chambres consulaires, etc. et de la prise en compte des chiffres INSEE) détermine 3 scénarios de croissance.

Celui retenu pour justifier le projet est le scénario moyen prenant en compte de 20 à 30 mégawats d'économie d'énergie (moins de 10% du total).
Il montre qu'à l'horizon 2021, nous consommerons, en pointe, 250 mégawats et 280 en 2028.
Précisons que ces chiffres nous sont livrés bruts, sans que nous puissions avoir accès aux données de base.
Précisons également que la pointe de consommation se situe à 4h00 du matin, en hiver et qu'elle porte sur 10 à 20 nuits maximum par an (imputable aux canons à neige et aux chauffages des résidences de ski pour l'essentiel).
Le projet actuel prévoit la mise en place de 2 lignes de 225 000 volts et le maintien d'une ligne de 63 000 volts existante.
Sous cette forme, nous atteindrons une capacité de transport maximum de 800 mégawats (chiffres confirmés par les représentants RTE).
C'est pourquoi ce projet nous apparait disproportionné à l'échelle de la vallée de la Haute Durance.
A cet égard, notre association s'est clairement prononcée sur la recherche de solutions innovantes (unités de production locales, systèmes d'effacement de pointe, etc.) pour absorber les quelques jours « critiques » de l'hiver.
De la même manière, nous pensons qu'il est préférable de promouvoir les économies d'énergie au gaspillage et que le scénario RTE ne peut qu'aller dans le sens de plus de gaspillage.

ensavoirplus