«

»

Nov
07

Rendez-vous en Forêt Noire.

Nous étions vingt cinq sur le parking Savoy pour prendre la route de Todtmoos au cœur de la Forêt Noire. Là bas, nous allons retrouver vingt neuf personnes venues de Stetten.

A 15 heures, comme prévu, nous sommes devant l’hôtel, puis accueillis au restaurant pour une boisson chaude et une part de « Forêt Noire » qui remporte tous les suffrages. Du jamais vu ! Taille XXL et délicieuse.

Départ pour la visite de Todtmoss, ville de cure à l’histoire passionnante, et découverte de quelque chose complètement inconnue des français: dans le chœur de l’église, les offrandes en remerciement des récoltes qui se retrouvent ce week-end dans toutes les églises ou temples d’Allemagne (mais aussi, nous dit Helga, en Angleterre). Elles seront ensuite remises à une association du style « Restos de Cœur » pour les personnes nécessiteuses. C’est très étonnant et impressionnant, et cela existe aussi bien dans le catholicisme que dans le protestantisme, dans tous les pays anglo-saxons.

Le lendemain, visite de Freiburg im Breisgau: la vieille ville, la place de la Cathédrale (puis la Cathédrale en visite libre après le repas). Notre car fait des siennes et nous oblige à un après-midi statique dans l’attente d’un éventuel dépannage. Finalement, nous regagnons Todtmoos dans un car allemand grâce à la négociation d’Americo et à la gentillesse extra-ordinaire d’un chauffeur allemand qui accepte spontanément et volontairement de faire une deuxième journée pour nous venir en aide…

Lundi matin, tout va bien, notre car et notre chauffeur sont là, fidèles au poste. Démarrage en direction de Sankt Blasien et de son dôme mitoyen de l’imposant complexe de bâtiments de l’ancienne abbaye bénédictine, aujourd’hui collège jésuite international accueillant 850 élèves. Appelé « Dôme de la Forêt-Noire » il est le troisième plus grand d’Europe (33,5 mètres de large) après St-Pierre de Rome et les Invalides à Paris.

Changement d’ambiance pour la suite de la journée puisque nous allons maintenant visiter la célèbre brasserie Rothaus à Grafenhausen, la plus haute brasserie d’Allemagne et propriété du Land de Bade-Wurtemberg. Après la visite, repas avec possibilité de déguster 2 bières. Les soutes du car se remplissent de « souvenirs » (le plus souvent liquides…).

L’après-midi se passe à Furtwangen pour visiter le Musée allemand de l’horlogerie 

Coucou !

pour un un voyage dans l‘histoire du temps mesuré: de l‘observation de la course du soleil au temps universel coordonné (il n’y a pas que des coucous !). Nous terminerons cette journée fort instructive par une pause sur les rives du lac de Titisee.

Dernière soirée à l’hôtel, l’occasion de se regrouper et de faire assaut de chants connus aussi bien en allemand qu’en français, voire de canons billingues, un moment d’intense amitié et de plaisir partagés.

Le mardi, il est temps de se dire au revoir et de rentrer, en pensant déjà au programme 2018 élaboré durant le réunion des deux Bureaux élargis

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Un site du réseau d´association gestasso.com : logiciel de gestion et de comptabilité d´association
;

Featuring WPMU Bloglist Widget by YD WordPress Developer