«

»

Août
11

« Les Chemins de Traverse » sont maintenant connus à Stetten…!

Waiblingen Kreiszeitung – 10/8/2017

Le journal de Stetten a consacré, mardi dernier une page entière à l’association Saint-pierraine des « Chemins de Traverse ». Haro Schechinger, le journaliste local très francophile et particulièrement attaché à Saint Pierre, a focalisé son article sur leurs activités en les mettant dans un cadre touristique plus vaste de l’éco-Tourisme: la decouverte de la nature dans votre région.

« Presque tous les chemins que l’association CDT a restaurés à Saint Pierre, ville avec laquelle nous sommes jumelés et qu’elle a sécurisés et balisés par son travail, partent du gymnase du Collège. Les dénivellations pour chaque itinéraire peuvent aller jusqu’à 1050 mètres. Nous sommes dans la vallée de l’Isère dans les préalpes. Celui qui veut prendre de la hauteur peut grimper jusqu’à la pointe de la montagne de « la dent d’Arclusaz » à 2041 mètres d’altitude par un sentier difficile et peu balisé. De bonnes conditions physiques et une pratique sûre de la montagne sont nécessaires. A la fin de la course, une main courante en fer sécurise la dernière montée.(…)

Les 6 sentiers, rendus à nouveau praticables par les CdT suivent en partie les itinéraires de liaison entre le massif des Bauges et la vallée de l’Isère entre Albertville et Montmélian. Les membres de l’association se sont efforcés, avec succès, le long des sentiers difficiles, à remonter des murs de pierres sèches et à rendre praticables des escaliers jusqu’alors en piteux état. Une fois par mois, ils y vont, nombreux, avec tronçonneuses, sécateurs, marteaux, tourne-vis et rendent ces sentiers praticables (…)

Les 6 sentiers balisés sont partagés en différentes parties. Les panneaux sont jaunes, la signalisation verte et jaune. Les sentiers ne sont pas très longs mais le circuit le plus long a été estimé à 5 heures ½ par l’association, pourtant, il ne fait que 9 kilomètres. Son but est le Mont Pelas, un point de vue à 1543 mètres d’altitude. (…)Les membres de l’association sont des savoyards amoureux de la nature. Leur but est de sécuriser d’anciens sentiers menacés par l’herbe et les broussailles. Les promeneurs du coin comme les excursionnistes et les touristes en profitent…. idem pour les amis de Stetten !(…) »

L’association existe depuis 2002, à l’initiative d’Eric Delescluse, le nombre de membres est depuis constant. Une trentaine de bénévoles entre 45 et 75 ans. Le président, Luc Sohn, a lui même 72 ans. Il y a une bonne parité hommes/femmes et la plupart des membres sont des retraités. Elle agit en collaboration avec « Frett-Rive à pied  » de Frèterive et les « Slovions » de Saint Jean de la Porte.

D’autres renseignement sur les CdT se trouvent encore dans l’article. Le lien pour trouver le blog est http://guidharchin.over-blog.fr/les-chemins-de-traverses.html

Nous remercions Renée C. pour l’aide très précieuse à la traduction.

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Un site du réseau d´association gestasso.com : logiciel de gestion et de comptabilité d´association
;

Featuring WPMU Bloglist Widget by YD WordPress Developer