Concours invente-moi un jouet

En 2016, le concours ne sera pas reconduit. 

Nous vous invitons néanmoins à organiser des ateliers de création de jeux avec vos publics, n’hésitez pas à nous tenir au courant et à nous envoyer des photos des jeux créés que nous pourrons diffuser auprès du réseau.

Edition 2015 :

A l’occasFCJPEion de la Fête Mondiale du Jeu, l’ALF organise le concours « Invente-moi un jouet », en partenariat avec la Fédération des commerçants spécialistes des jouets et produits de l’enfant (FCJPE).

Ce concours s’adresse aux enfants de 5 à 15 ans, fréquentant les ludothèques, et leur propose de concevoir le jeu ou le jouet de leurs rêves. 3 catégories d’âges ont la possibilité de concourir, les 5-8 ans, les 9-11 ans et les 12-15 ans, encadrés par 1 ludothécaire, qui a pour charge de les aider dans l’accomplissement de leur projet.
Renseignements et inscriptions, c’est ici !

Palmarès du concours Invente-moi un jouet 2015 organisé par l’ALF en partenariat avec la Fédération des Commerçants spécialistes des jouets et produits de l’enfant (FCJPE).

Ils étaient 114 enfants, âgés de 5 à 15 ans à avoir participé cette année au 10ème concours « Invente-moi un jouet », organisé par l’ALF en partenariat avec la Fédération des commerces du jouet et des produits de l’enfant (FCJPE).

4 prix ont été décernés :

ATTENTION AU CALAMAR GEANT : 1er prix catégorie 5-8 ans

LUDOTHEQUE MALLE DE JEUX à Celles-sur-Belle (79)

Les enfants : Théana, Mathéo, Prune, Axel, Néomicia, Noam, paul, Toam.

Responsable : Julia Carton

Le vendredi c’est le jour du poisson !… et pour le calamar ça marche aussi ?

En avant donc pour 13 séances de création de jeu mises en place par la ludothèque dans le cadre des ateliers périscolaires du vendredi après-midi avec une classe de maternelle.

Ce jeu original mêle les mécanismes d’un classique jeu de circuit avec le jeu d’adresse, les pions poissons étant menacés par la chute d’une marionnette calamar.

ALF2015_IM1J_Calamar_5-8_2

DANS TES DENTS : 1er prix catégorie 9-11 ans

Centre Social DU SAUNIER à Chaponost (69)

Les enfants : Timothée, Samuel, Clément, Axel, Fanny, Emmy, Ludivine.

Responsable : Stéphane Jeanjean

« Un jeu qui a du mordant ».

Un jeu de défausse ou le gagnant sera celui qui a été le plus rapide à se débarrasser de ses dents !

De quoi faire la joie des dentistes,

Et la crainte des prothésistes, tant le dentier (en pâte Fimo®) qui trône au milieu du plateau de jeu est réaliste.

ALF2015_IM1J_Dstesdents_9-11

A l’issue, du concours, voici quelques réflexions des enfants, recueillies par Stéphane Jeanjean, le ludothécaire qui a encadré l’atelier de création :

« Je ne sais pas si le jeu va permettre aux joueurs de ne plus avoir de caries, par contre ça leur donnera le sourire. », Clément.

« Au début on voulait faire une sorte de Docteur Maboul électronique dans la bouche de quelqu’un. Il fallait enlever les carries avec une pince… », Timothée.

 « Je suis très contente d’avoir gagné le concours, ça ne m’arrive jamais. », Ludivine.

 « Moi je ne sais plus combien de dents j’ai fait en pâte FIMO mais il en fallait beaucoup. », Samuel

 « On refera le concours l’année prochaine ? », Emmy

CAPITAINE FLINT : 1er prix catégorie 12-15 ans

LUDOTHEQUE MUNICIPALE PION VIRGULE à Lignan-sur-Orb (34)

Les enfants : Alexis, Mathias, Lucas, Lucas, Margaux, Bastien.

Responsable : Christophe Lauras

Pour ce jeu d’association et de mémoire, les jeunes créateurs ont travaillé sur ordinateur, le rendu est quasi professionnel. De futurs auteurs de jeux en herbe, la relève est assurée !

ALF2015_IM1J_CapFlint_12-15

TOP MARMITON : Prix spécial (catégorie 9-11 ans)

LUDOTHEQUE LA TOUPIE à Aytre (17)

Les enfants : Camille et Lou.

Responsable : Jérôme Machat

Le prix spécial vise à démarquer le jeu qui a particulièrement retenu l’attention du jury en raison des multiples qualités qui en découlait.

Par l’originalité de son packaging, le plateau de jeu, avec sa forme de dé déplié, devient une  boîte une fois fermé.

Par son esthétique, toutes les pièces ont été réalisées avec soin en pâte Fimo® et leur réalisme est saisissant.

Par sa mécanique, avec 3 phases de jeu, et des combinaisons de dés à réaliser.

Jérôme Machat, ludothécaire en charge de l’encadrement de cet atelier, reconnaissait ici que les jeunes créatrices ont fait preuve d’une grande inventivité, qui témoigne d’une très bonne culture ludique.

ALF2015_IM1J_TopMarmiton_Spécial